21.1.15

Le top 5 de mes découvertes 2014


Aujourd'hui, c'est parti pour un top 5 de mes découvertes de l'année 2014. Cette année a été riche en nouveautés, et j'avais envie de partager ça avec vous! Certaines sont plus axées nature, d'autre pas du tout, mais j'ai essayé de choisir les choses qui ont été les plus importantes pour moi. Je reviendrai sur quelques-unes dans de prochains articles, stay tuned! =)




Le Yoga

On commence tout de suite avec un quelque chose d'énorme: ma découverte du yoga! Et oui, pour moi qui ne suis pas sportive pour un sou, c'est une révolution... Le déclic s'est fait en tout début d'année, en voyant ma maman souffrir de problèmes de santé assez graves, dus à une grave scoliose mal soignée et un défaut d'activité physique. Je n'ai jamais aimé le sport, les cours d'EPS à l'école était pour moi une horreur, et ma plus grande joie en pensant au bac était qu'après je n'en aurai plus. Mais en la voyant souffrir, je me suis dit: jamais. Je ne veux jamais subir ça.
Alors j'ai cherché un moyen de me mettre au sport, tranquillement... et j'ai découvert le yoga. Je le pratique pour l'instant seule, ou parfois avec chéri (ne me dites pas que c'est mal, j'expliquerai mes raisons!), et ça me fait énormément de bien. Les détails dans un prochain article! =)



Le végéta*isme

C'est sans doute la décision la plus important que j'ai pu prendre cette année: devenir végéta*ienne. C'est quelque chose qui est venu naturellement, comme une étape dans mon besoin de vivre de façon plus respectueuse de ma santé et de la planète. Ce n'est pas pour rien si j'ai appelé mon blog On Nature's Road hein! C'est parce que c'est exactement là où je suis depuis quelques années... C'est à peu près avec le réveil du printemps que j'ai réalisé que je ne pouvais plus continuer à manger de la chair animale (pour commencer). Je suis très enthousiaste et soulagée d'avoir pris cette décision!
Ma famille l'a très bien pris (du genre "Ok c'est cool. Du coup avec tes légumes? Du tofu? Des pâtes? Du riz?"). Chéri aussi, et il veut également me suivre dans ma démarche. Ma belle-famille est la seule ombre au tableau. J'ai tâté le terrain sur le ton de l'humour, je craignais à mort la réaction. Ben voilà, j'ai eu ma réponse: niet. Je crois que si je leur avais annoncé qu'en fait, j'étais un homme, ça aurait été pareil (sans rire). Et le problème, c'est que je vis chez eux pour l'instant... Les études, les études... Ahem.

Donc voilà, la situation est très particulière, végéta*ienne chez moi et dehors, omnivore chez les beaux-parents. J'ai eu la chance de travailler cet été avec des gens trèèès ouverts d'esprit, dont beaucoup étaient végétariens & végétaliens, et tous m'ont encouragée et rassurée. Même les omnivores, qui étaient très compréhensifs. 
En attendant, je dévore les blogs de cuisine végéta*ienne, j'achète (trop) plein de bouquins sur le sujet, et je me fais plaisir dehors ou chez moi! Je compte vous présenter sur le blog les livres que je possède sur le végéta*isme, n'hésitez pas à me faire part de ceux que vous aimez!




Happinez

Je n'ai jamais vraiment été lectrice de magazines féminins (Minnie Mag ça compte pas!). Quand j'étais petite, chaque samedi ma mamie nous amenait le Femme Actuelle de la semaine, et je dévorais les pages cuisine, ainsi que la planche hebdomadaire des Gosses de Carabal. Au fil du temps, tout le monde a trouvé que le magazine devenait bien trop "people", et ma mamie a cessé de l'acheter. En plus, y'avait plus Les Gosses. Après, je crois que les magazines féminins que j'ai acheté se comptent sur les doigts d'une main. Je me souviens d'un Glamour avec Liv Tyler, que j'avais acheté parce qu'il y avait Liv Tyler et que j'aime bien Liv Tyler. 

Mais mon truc à moi c'est plutôt la cuisiiiine! Des magazines sur le sujet, j'en ai plein, j'adore ça, et j'aimais surtout Marmiton (j'ai tous les numéros depuis un peu plus de deux ans). Vous avez remarqué que j'ai écris "aimais". Alors j'aime toujours le magazine en soi, il est super intéressant et très bien fait. Malheureusement, vu l'orientation, disons, gastronomique que j'ai prise (cf. point 2), il ne me correspond plus. J'avoue que quand j'ai vu cette année le numéro Fromage, le numéro Recettes des régions de France et le numéro Spécial 6 ingrédients de base (dont poulet, fromage, crème et œufs), j'ai hésité. Je les ai acheté, mais je n'ai pas trouvé beaucoup de choses intéressantes. Quand j'ai vu celui des fêtes, avec le foie gras en couverture, je me suis dit stop. Et je suis contente de l'avoir fait!
Évidemment, je cherchais un nouveau magazine pour le remplacer... Et j'ai découvert, au rayon féminin, Happinez (et Cuisine Naturelle entre-temps aussi, mais on verra ça dans le point 2). 

Happinez, un magazine comme je n'en avais jamais lu. Il est beau, il est zen, il fait se sentir bien. Il remet en question notre conception de soi, de la vie, et des autres. Il nous encourage à poursuivre nos efforts dans nos chemins respectifs. Il nous apprend à être indulgent envers soi. Il nous fait nous ouvrir encore plus. 
Mais qu'est-ce qu'il contient alors? Et bien des articles beauté, voyage, cuisine, santé, shopping... Mais aussi sagesse, bien-être et rencontre. Tous sont des odes au respect de soi, des autres, du vivant comme de l'inerte. Je suis très émotive, il m'arrive de pleurer parce que je trouve que quelque chose est beau. Happinez m'a fait comprendre que cela est normal, que cela montre mon humanité, ma sensibilité. Et que ce n'est pas une expression de faiblesse. Au contraire, c'est une force. La force de pouvoir ressentir de l'émotion envers toute chose, contrairement aux standards de notre société faite de chiffres aseptisés.

Happinez nous offre une parenthèse, un recul bienvenu. Alors merci. Et j'espère pouvoir vous lire encore longtemps! 




 Les bijoux de "haute fantaisie"

Je porte très peu de bijoux. Au quotidien, une bague offerte par mon chéri, ma montre et des boucles d'oreilles quand je n'oublie pas d'en mettre. Cela tient à la fois de la flemme et d'un manque de bijoux "à la hauteur".
Depuis que je porte des boucles d'oreilles, je supporte sans sourciller des boucles fantaisie, achetées dans des magasins de prêt-à-porter. Mais j'ai développé depuis peu une certaine intolérance, mes oreilles chauffent et deviennent rouges. Exit la fantaisie pour les oreilles donc... J'ai remarqué dans le même temps que mes bijoux fantaisie, que je ne mets quasiment jamais si vous avez tout suivi, vieillissaient mal. Genre le pendentif qui devient vert sur l'envers (z'avez vu, je fais des rimes!). Ou la chaîne argentée qui devient noire. Ou carrément le fermoir qui lâche, ou le bijou qui se casse. Bref, j'en ai eu marre.

J'ai donc pris la décision de ne plus acheter de pacotille, mais de vrais beaux bijoux qui tiennent la route.Déjà que je n'en achète pas beaucoup, autant acheter moins, mais mieux. De vraies marques qui ont de vrais ateliers, où les matériaux sont de qualité et qui n'exploitent personne, ou alors du véritable artisanat. C'est déjà assez compliqué de ne pas pouvoir y couper pour les vêtements, alors quand on le peut pour autre chose... 

J'ai donc quelques marques de bijoux dits de "Haute Fantaisie" à vous présenter, qui feront l'objet d'un ou de plusieurs articles. Peut-être en reconnaissez-vous sur la photo? En tout cas, je prends beaucoup plus de plaisir à les porter qu'avant!



Mon Kindle

C'est un peu la découverte inattendue de l'année. En grande lectrice à la bibliothèque bien remplie, j'ai toujours cru que le livre numérique ne passerait pas par moi. Et puis, et puis... je me suis dis que le cadeau d'anniversaire de beau-papa avait quand même l'air vachement bien. Et puis mon anniversaire est arrivé, peut après la sortie du nouveau Kindle tout tactile tout beau tout chaud... Il n'en fallait pas plus pour me convaincre d'essayer.

Et quelle révolution mes amis! Les avantages sont nombreux. Poids plume, autonomie redoutable, mémoire d'éléphant... Et le Graal a mes yeux: à la question "Qu'est-ce que tu liiiiiis?" je peux maintenant répondre: "Un article super intéressant sur la CDU en bibliothèque. Ça t'intéresse?". Article à l'appui. Parce que oui, en trois secondes je peux passer du roman d'amour que je lisais en vrai à l'article précédemment cité. Plus de couverture, discrétion assurée! Je déteste qu'on sache ce que je lis. Parce qu'après faut raconter de quoi ça parle, ou entendre son interlocuteur critiquer allègrement notre lecture. Ou alors supporter le regard insistant de la personne à côté ou en face dans les transports en commun, façon mais-purée-tu-peux-pas-tourner-ton-bouquin-un-peu-vers-moi-j'arrive-pas-à-lire-? (bon d'accord, je fais pareil).

Pour en revenir à la question pratique, j'adore le fait de pouvoir trimballer des tonnes de livres avec moi, le fait qu'il rentre dans mon plus petit sac à main, le fait que je puisse acheter pas cher des tonnes de romans futiles qui m'encombreraient en version papier, le fait qu'il y ait plein de trucs gratuits (ou comment revoir ses classiques à moindres frais), et le fait que je puisse télécharger un extrait conséquent des livres pour voir s'ils me plaisent, en les lisant tranquillement chez moi, sans recevoir des coups de (rayez la mention inutile) coude/ fesses/ sac/ canne/ livre/ pied dans les rayonnages étroits de ma Fnac. Et ce, même pour les livres que j'achète ensuite en papier. Si c'est pas beau ça?

Et vous, des choses à partager? (^-^)/









---------- English Version ----------



 I have quite a number of discoveries to share with you for 2014. I tried to select only the most important ones. Let’s go! 

Yoga

I’m not a sport girl. Not at all. I hated PE at school, and I was sooo glad to graduate from high school, since it meant no PE anymore, yeepee! But last year, my mother suffered from osteoarthritis, caused by a wrongly treated scoliosis and a lack of physical activity. She was so in pain, I promise to myself to never suffer like that. I searched for a sport that was not intense, but effective, and I found yoga! I practice alone, or with the boyfriend when he’s in the mood. Don’t tell me I should follow a real course, I have my reasons for now =) 
Explanations to come in another post! 


Vegetarianism 

Last spring, I decided to become vegetarian (to begin with). On my way to a more natural way of life, I felt I couldn’t eat animals anymore. It is wrong for my health, wrong for the planet, wrong for the animals, and wrong for my wallet. Totally wrong! My family was really cool with it, and I’m thankful for it. Even the boyfriend was so excited, saying “I want to be one too!” (coming from a BigMac fan, it really was something). But there’s a cloud in the horizon: my in laws. I tried introducing the subject with humor, and I received a big "no you can't!" (to be nice and short). I think saying “I’m transsexual” would have led to a similar reaction. And I’m living with my in laws for my studies… 

As you can see, It is not an easy situation for me. Outside and at home I’m vegetarian. At my in laws’, I’m omnivorous. But I comfort myself (or not…) buying many books on the subject, reading vegan and vegetarian blogs… 


Happinez

Happinez is a French magazine I discovered this year, when searching for a new magazine to read. I’ve never really liked any “girl” magazine, and their subjects revolving around diets, fashion, make-up and sex advices. Happinez is completely different, and offers a reflection on our humanity, our relations with each other, and our influence on the planet. I love it. 
It is a French magazine, and if you don’t speak French, you won’t be able to read it. There are way too much text, it really isn’t all about the pictures! But I’m sure you can find similar lifestyle magazines where you live! 


“Haute-fantaisie” jewels

I was fed up with my jewels, bought at random fashion stores. They would oxidize really quick and break easily. Since I don’t wear jewels a lot, except for earrings, I said to myself “Ok, buy less but better”. I discovered a few brands that carry what they call “Haute-Fantaisie” jewels, made with noble materials, fine stones, but not as precious as "Joaillerie". And I love it! You may not be familiar with the brands, but just taking a look at Etsy or My little market, you can find some really good hand-crafted jewels stores. 


My Kindle!

Ok, I’m quite a high-tech girl, I love my tablet, I love my smartphone, and I love fiddling within my HTML code. But as a big book owner and book lover, I always thought “The ebook shall not pass“. At least not by me. But I thought my father in law’s birthday gift seemed really fun. The new Kindle was released, my birthday was coming, and tadaaaa! My own baby. And I love it! No more “What are you readiiiiing?”, no more strangers trying desperately to read my page/ my cover/ my summary. And I can directly read extracts from books without having to face up with the crowd in my bookstore’s tiny sections. So worth buying… 

Your turn! What have you discovered this year? =)


4 commentaires

  1. C'est super le chemin que tu as parcouru en 2014 ! Une année plein de découvertes !
    Je te félicites !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est l'année des révolutions! XD

      Supprimer